Site d'Adrien Daxhelet

Site d'Adrien Daxhelet

  • Augmenter la taille de police
  • Taille de police par défaut
  • Diminuer la taille de police
Site optimisé pour le navigateur Firefox
Accueil Correspondances Camille Lemonnier

Camille Lemonnier

Envoyer Imprimer


À CAMILLE LEMONNIER

 

A Camille Lemonnier

Bruges, 22 juin 1900.

Cher maître,

Je vous remercie de m’avoir envoyé C’était l’été..., en y ajoutant, par surcroît de bienveillance, une si amicale dédicace. J’en suis charmé autant qu’honoré.

J’ai lu sur l’heure ces pages variées, où ceux qui vous aiment comme moi, peuvent vous retrouver tout entier avec votre vision colorée et la puissance de votre verbe, avec votre sensibilité si délicate, cet amour de tout ce qui est la vie, enfin avec votre forte originalité.

Un de ces soirs, j’écrirai, encore une fois, mon admiration, dût certain juge d’instruction en mourir de dépit.

Ce n’est pas sans quelque surprise que j’ai appris la décision de la Cour de Gand, vous renvoyant devant les Assises de Bruges. Je croyais l’affaire classée.

Il faudra que Mtre Picard sorte ses foudres.

Je n’ai pas encore eu le temps d’aller vous saluer à Bruxelles. Ce sera pour bientôt.

Croyez-moi, cher maître, votre dévoué et reconnaissant.

Arthur Daxhelet

 

A Camille Lemonnier

Bruges, 21, r. des Tonneliers.

24 . VI . 01.

Cher Maître,

Excusez-moi de n’avoir pas répondu beaucoup plus tôt à la gracieuse attention que vous avez eue, en m’envoyant Le Vent dans les moulins.

J’ai été accablé de besogne.

Je viens enfin de lire à loisir ce très beau livre qui, en même temps qu’un roman d’une pénétrante observation et d’une curieuse actualité, est une sorte de poème évocateur et symboliste en l’honneur de la « Mère Flandre ». Voilà déjà bien des motifs d’admiration. Mais permettez à un pédant de Rhétorique d’en priser, par surcroît, le style, qui, sans avoir rien perdu de sa richesse et de sa couleur, s’est astreint à une continuelle mesure, s’est désencombré et épuré jusqu’à réaliser une concision d’une beauté rare.

J’ai eu la joie très grande de lire quelques pages du Vent dans les moulins à mes élèves, d’en souligner la valeur artistique, et de ... provoquer chez eux un véritable enthousiasme.

Merci encore.

Ne passerez-vous pas bientôt par Bruges ? N’oubliez pas le numéro 21 de la rue des Tonneliers. Ma femme espère, pour le commencement de Juillet, une petite fille.

Je vous prie d’agréer, cher maître, l’expression de tous mes meilleurs sentiments.

Arthur Daxhelet

 

A Camille Lemonnier

Marneffe par Huccorgne -

31 août 1907.

Mon cher maître et ami,

La Jeune Wallonie, que je viens de lire en rentrant d’un petit voyage, m’apporte une très grande joie. Dans le bel article, juvénile, enthousiaste et si cordial, de René Dethier, voici de vous une page qui est bien la récompense la plus belle, la plus précieuse que j’aie pu rêver pour mon modeste effort littéraire.

Je suis fier de l’honneur que vous m’avez fait autant que touché de votre bonté. Je m’enorgueillis du jugement, si solide dans son indulgence, que vous avez porté sur mon œuvre. Car vous avez voulu qu’il soit précis et motivé à souhait, et il restera.

Merci et merci mille fois. Mais comme je vais faire des jaloux !

A bientôt le plaisir d’aller vous faire visite.

Croyez, mon cher maître et ami, à toute ma reconnaissance, à toute mon affection admirative et dévouée.

Arthur Daxhelet

 

A Camille Lemonnier

Association pour la Culture Fançaise

Section de la Fédération internationale pour la propagation du français

Secrétariat : 105, rue des Echevins, 105 Bruxelles

Bruxelles, le 10 mars 1912

Mon cher maître,

Voulez-vous bien me permettre de rappeler à votre souvenir l’objet de ma récente visite. Avez-vous pu retarder un peu votre départ ? Aurons-nous la grande joie et l’honneur de vous voir accepter la présidence du déjeûner J.H. Rosny, ainé, fixé au mardi 19 mars à 1 heure ?

Je vous serais obligé de me donner une prompte réponse.

Croyez, je vous prie, à mes sentiments très cordialement dévoués.

Arthur Daxhelet

 

Commentaires

Afficher/cacher le formulaire SVP, identifiez-vous pour poster des commentaires ou des réponses.
Mise à jour le Mardi, 16 Décembre 2008 11:13