Site d'Adrien Daxhelet

Site d'Adrien Daxhelet

  • Augmenter la taille de police
  • Taille de police par défaut
  • Diminuer la taille de police
Site optimisé pour le navigateur Firefox
Accueil Voyage en Grèce en 2000

Voyage en Grèce en 2000 - 2e jour

Envoyer Imprimer
Index de l'article
Voyage en Grèce en 2000
2e jour
3e jour
4e jour
5e jour
6e jour
7e jour
8e jour
9e jour
10e jour
11e jour
Toutes les pages

2e jour : Athènes - Cap Sounion

Mardi 19 septembre.

Le matin (mardi 19), réveil vers 8h00, déjeuner à l’européenne, puis en route à la recherche de notre carte d’accréditation. C’est une véritable chasse au trésor, mais après moult kilomètres et tergiversations, nous l’obtenons finalement au Musée Epigraphique (à droite en regardant le musée national). Les responsables ont malheureusement déchiré nos anciennes cartes de 1987. Après avoir mangé un sandwich près du musée, nous visitons celui-ci pendant 1h30+/-. Le premier étage est inaccessible suite au tremblement de terre de 1999. Retour à l’hôtel après avoir pris un verre bien mérité par cette chaleur toujours aussi étouffante.

Nous décidons d’aller contempler le coucher de soleil au cap Sounion. Sur la route, nous nous arrêtons pour piquer une tête dans la mer Egée. Jean s’est semble-il bloqué le pied suite à son refus obstiné d’obtempérer à nos injonctions à venir profiter des plaisirs de la baignade. L’eau est trop humide pour lui sans doute…

Le coucher de soleil au cap Sounion répond totalement à nos attentes : on ne s’en lasse pas et c’est tout simplement superbe. Le nombre de photos que nous prenons est d’ailleurs éloquent.

Sur le chemin du retour, nous nous arrêtons à Laurion pour manger des pitas /frites et boire 2 kilos de retsina pour un prix ridicule (+-1000 FB pour 4).C’est d’ailleurs pour cette raison (et pour encourager le commerce local) que nous attaquons le 3°kilo…

Mais cette soirée est loin d’être terminée : après le 3°kilo, retour vers Athènes, tous un peu éméchés… Arrêt pipi mémorable (voir photo [on l'attend toujours !]).

A Athènes, après avoir repoussé énergiquement les propositions douteuses d’un rabatteur d’un établissement non moins douteux, nous allons encore boire une bière au Mac Do place Syntagma. Ceci en dernier recours : plus rien n’est ouvert à cette heure tardive (vers minuit trente).Et nous avons encore soif…




Mise à jour le Mardi, 23 Février 2010 16:16  

Identification

Cette identification vaut pour tout sauf pour la galerie de photos qui a sa propre identification