Site d'Adrien Daxhelet

Site d'Adrien Daxhelet

  • Augmenter la taille de police
  • Taille de police par défaut
  • Diminuer la taille de police
Site optimisé pour le navigateur Firefox
Accueil Lucien Maubeuge Li Raskignou èt l'Ritchâ

Li Raskignou èt l'Ritchâ

Envoyer Imprimer

Extrait de Fleûrs di m' Bouquèt, Melreux, 1956

Li Raskignou èt l'Ritchâ

 

Ine fèy' al ponte dè djoû,
Li ritchâ, come ine brute,
Ala trover l' râskignoû
Po çou qu'aveût tchanté tote nut'
Et lî dèrit :
- Dji t' vins prév'ni
Qui t' m'èspêtche de dwèrmi !
Al fin de compte, t'ès st-on comique d'apôte ;
Poqwè fais-s' aûtrèmint qui l's-aûtes :
Ram'ter qwand tos l's'oûhês s' taîhèt
Et disrindjî lès cis qui s' ripwèsèt ?

- Oh ! mi dji sos corne li powête, valet :
Dji tchante qwand l' tére m'avisse fwért bêle !
N'èst-ce nin 'ne saqwè d' nozé,
Qwand d'zo l' çîr siteûlé,
On ôt m' huflèt d'biter ses pièles ?
N'èst-ce nin 'ne saqwè qu'ahâye d'oyî l'êwe de sûrdon
Grusiner tot passant d'vins lès djoncs,
Qwand cisse peûre ârmon'rèye
Est spanèye
Dèl soyante vwès
Dès geûyâs come twè !
Tès brêyâhes sârît bin chaque djoû l' sudjèt d' mès plaintes,
Mins dj' sès maistri m' colère po wârder l' bone êtinte
Et twè, vot'là djinné
Pace qui t' m'ôreûs tchanter.
Nin pus Ion qu'îr, t'as co miné 'ne vèye infèrnâle
Pé qu' sis cints diâles !
E t' mohone, i n'a mây' ine munute d'arindj'mint :
Po 'ne tchîtchêye, on s'î bâte come dès tchins...

- Assez, dèrit l' ritchâ, tôt s'èpwèrtant st-al vole :
Dji t' prèye, hin, râskignoû, de mès'rer tès paroles,
Ou bin, dji creûs qu'i va fé drole ;
Asteûre, dji t'èl répète pol dièrin côp :
Dji d'maride à dwèrmi m' sô
Et si, po l' nut' qui vint, t' n'a nin tchûsi 'ne aûte plèce
Po z-aler d'biter l' sam'neûre di tès discours
Qui n'ont ni cou, ni tièsse,
Eh bin ! dji t'èl vas dire tôt coûrt :
Dji f'rè rôler t' bèdrèye è rèwe!...

- Hoûte, camarâde, tos cès man'cèdjes-là
Ni m' fèt nin rèscouler d'on pas ;
Sés-s' bin qu' dji n' hape nin co si vite li pèwe ?
Pace qui, si dj' sos trop mwinde por twè,
Tûse qui tos l's-oûhês de bwès
Sont mes plankès !...
Mi, dji sos st-inmé d' tôt l' monde,
Dismètant qu' twè, tot qui qu'a stu t' wèzin
Ti hét come on venin...
Et s't'és bin malin,
N'âye mây' li màleûr di m'ajonde !

- Tais'-tu, va, tantafaire, ti n'ès -qu'on lait tchaipieû
Qui n' fait nole parade èt qu' n'a qui l' linwe di bone.
Mins mi, paré, dj' n'a mèzâh' di pèrsone :
Dji m' rivindje bin tôt seû!...

- Dj'a tofér rimarqué qui lès-omes sins loquince,
Ni siyince
Si trovît d'vins lès grands brèyâs,
Comprins-s', ritchâ?...
Et qu' tos cès-là qui r'glatihèt par li costeume,
N'ont por zèls di come i fât
Qui l' pleume
Qui catche sovint
On d'vins
Qui n' rèssére rin...
Dj'ad'mèt' qui dji n' fais nole parade.
Ça n'èspêtche nin todis qu'on-admîre mes roulâdes.
Mi parlé plein d' doûceûr
A dèdjà fait taper dès lames ;
Mins twè qui m' blâme
Tot t' pinsant 'ne saquî d' valeur :
Tès gâgâyes plaihèt l'oûy', mins t' vwès disgostêye l'âme ;
Li passant t' louke sins prinde lès ponnes di s'arèster,
Dismetant qu' mi, tot l' monde s'arèstêye po m' hoûter.
Dj'aprinds pol prumîre fèy'
Qui m' tchant blesse à l'orèye ;
Mins dji m' conzole, hin, valet,
Di l'ôre dire d'ine bièsse come twè !
E monde d'oûhês tot come è monde di djins,
L'ârt ès't-ine sôye po l' ci qu' n'èl comprind nin !

 


* Ritchâ = geai.

 

Commentaires

Afficher/cacher le formulaire SVP, identifiez-vous pour poster des commentaires ou des réponses.
 

Identification

Cette identification vaut pour tout sauf pour la galerie de photos qui a sa propre identification