Site d'Adrien Daxhelet

Site d'Adrien Daxhelet

  • Augmenter la taille de police
  • Taille de police par défaut
  • Diminuer la taille de police
Site optimisé pour le navigateur Firefox
Accueil Lucien Maubeuge Les Docteûrs

Les Docteûrs

Envoyer Imprimer

Extrait de Fleûrs di m' Bouquèt, Melreux, 1956

Lès Docteûrs

Musique de Joseph Duysenx.

 

 

I
Qwantes fèy's n'oyans-gne nin dîre so l' djoû
Qu'on n' vike pus si longtimps qu' d'avance?.
C'èst-simpe èt c'èst clér come bondjoû;
Vochal poqwè d'après m' sonlance :
Lès « microbes » qui s' noumèt docteurs,
Oûy'crèhèt come dès mâles :jèbes
Et s'tindèt-is pé qu' dès voleurs
Po nos apiçî d'vins leûs cèpes.
Poqwè vikéve-t-on vî d'vins l' timps?...
C'èst qu'i n'aveût nin tant d' méd'cins !

II
Grand-mére qu'a stu houte di cint-ans,
Ne l's-a co jamây' volou yèye :
- « Ni m' djâsez nin d' ces baligands,
Dihéve-t-èle ; dji vous wârder m' vèye ! »
Tote si méd'cène èsteût li r'pwès,
Li hêtèye air, l'ovrèdje èt l' djôye,
On simpe amagnî, wêre d'èxcès ;
Li r'méde èsteût todi so s' vôye !
Volà poqwè qu' grand-mére Ida
A dépassé l'adje d'on cwèrbâ !

III
Lès méd'cins n' djâsèt pus d'langueûr,
Dispôy' qu'ont st-inventé l' microbe ;
Cisse bièsse-là, d'après cès farçeûrs,
Nos l' magnans disqu'à d'vins nosse sope.
Is d'hèt qu' po 'nn'avaler dès cints,
N'a mèzâhe qui dè r'prinde alêne !
I n'a 'ne saqwè qu' dji n' comprinds nin,
C'èst qu' n'a co dès djins qu'ont famène...
I m' sonle, s'is n'avît nin minti,
Qu'avou ça, n' pôrîs-t-èsse noûris !

IV
Wice qu'is sèpèt qu' n'a st-on spâgn'mâ,
N'a nou diâle à s'ènn'è fé qwite ;
Is sont rusés come dès vis r'nâds :
El dismoûrît tot d' leûs visites !
Sètchant st-après l' race dès wandjons,
Is v' suç'rît l' song' disqu'à l' mèyole
Et v' n'èstez d'halé d' cès tahons,
Qui l' djoû qu' vosse boûse èst div'nowe mole...
Volez-ve qu'is sayèsse di v' rifé?...
Dihez qu' vos n'avez nin po fé !

V
I n'a 'ne saqwè qu'èst leû bon Diu
Et qu'acâbèle bêcôp l' monde oûy' :
C'èst l's-opèrâçions qu' bouhèt djus
L'ome tot lî magnant l' blanc dès-oûy's !
Come cist'ovrèdje-là s' paye fwért tchîr,
Is n's'amûsèt qu'è vosse sonkisse ;
Vos n'ârîz qu'on bwègne clâ d' pôy' îr,
Qu'is v' kihatch'rît come dèl sâçisse...
Adon, qwand vèyèt qu' va reûd-mâ,
C'èst haye èvôye po l'ospitâ !

VI
Po v' dire qu'is k'nohèt tos lès toûrs,
Qwand c'èst qu'is n'ont nin dès pratiques,
Il inventèt 'ne pile po l' broûle-coûr,
Ou bin dès poûdes po lès-ètiques.
Adon, vos vèyez so l' djoûrnâl,
Divins lès colones âs réclames,
Vanter cist'-ârtike infèrnâl...
Et via l'afaire qui rote d'adrame!...
C'èst po çoula qu' n'a tant dès djins
Qui d'hindèt l' gâre divant leû timps !

 

Commentaires

Afficher/cacher le formulaire SVP, identifiez-vous pour poster des commentaires ou des réponses.
 

Identification

Cette identification vaut pour tout sauf pour la galerie de photos qui a sa propre identification