Site d'Adrien Daxhelet

Site d'Adrien Daxhelet

  • Augmenter la taille de police
  • Taille de police par défaut
  • Diminuer la taille de police
Site optimisé pour le navigateur Firefox
Accueil Lucien Maubeuge Tot côpant dès murguèts !

Tot côpant dès murguèts !

Envoyer Imprimer

Extrait de Fleûrs di m' Bouquèt, Melreux, 1956

Tot côpant dès murguèts !

Tchanson po feume
Air : La voix des bosquets.

 

I
C'èsteût st-è meûs dès fleûrs, â bwérd d'on p'tit buskèdje,
Dji côpéve dès murguèts d'zos lès bouhons d'aûnês ;
L'air èsteût pleinte d'odeûrs èt d' djoyeûs grusinèdjes,
Tot sonléve dîre : inmez ! tot m'aviséve si bê !
L'Amoûr dispièrta mi-âme, dji n' fouris pus parèye,
Ca d'on côp dj' vèya lûre on r'djèt d' boneûr so tot ;
A c' moumint m' wèzin Piére mi v'na dire : bèle Marèye,
Vochal on fris' boûquet qui dj'a côpé por vos !
Ah!âh! âh!

Rèspleû
Lès oûhês, po fièstî l' meûs d' may',
Fît st-on concêrt di doûces vwès
Et li p'tit rèw', dizos l' ramaye,
Djâséve d'amoûr as fleûrs dè bwès ! (bis)

II
Tôt m' présintant sès fleurs, i m' fièsta d'on sorîre
Qui m' sonla tél'mint doûs qui dji n' l'a mây' roûvî ;
Dji d'mora st-on moumint là, sins poleûr rin dîre,
Dj'èsteûs div'nowe tote drole, dji m' sinta tote candjî.
- « Pusqui v' prindez m' boûquèt, dèrit-i, bèle wèzène,
Vos-akcèptez don m' coûr, ca dji l'a mètou d'vins... »
Dji rodjiha 'ne miyète, puis dèl tièsse, dji fas sène
Come po lî fé comprinde qui dji n' rèfûséve nin !
Ah ! âh ! âh ! (â rèspleû)

III
- « C'est l' bèle saison dès nids, l'oûhê s' met' è manèdje,
Fat Piére tot m' caressant di ses bês-oûy's si bleûs ;
Loukîz c' cope di pinsons qui s' fièstêye è fouyèdje.
Ni trovez-ve nin, Marèye, qu'ils ont l'air awoureûs ? »
Nos roûvîs tél'mint l'eûre qui l' nut' nos v'na surprinde,
Li râskignoû tchanta qu' l'èsteût timps d' nos qwiter
Et nos r'gangnîs nosse djîse, nos promètant de r'prinde
Sovint l' vôye de buskèdje, là qu' tot djâséve d'inmer !...

IV
Nos ralîs pus d'ine fèy'e c't'andrwèt plein d' mistére,
Wice qui n' trovîs :ne doûce pây' Ion dès-oûy's dès djalots,
Si bin qu'in' an pus târd, i m' fala dire à Piére
Di m' kidûre al mairèye afîze dè pwèrter s' no...
Essonle, nos gostans l' djôye et l' boneûr è manèdje
Et qwand m' chér Piére rilouke nosse vigreûs p'tit valet,
Il a bon di. m' ridîre, tot riyant c' doûs mèssèdje :
« Vis-è sov'nez-ve, Marèye, c'èsteût l' timps dès murguets ! »
Ah! âh! âh!

Rèspleû
Lès-ouhês, po fièstî l' meûs d' may',
Fît st-on concèrt di doûces vwès
Et li p'tit rèw', dizos l' ramaye,
Djâséve d'amoûr âs fleûrs dès bwès !

 

Commentaires

Afficher/cacher le formulaire SVP, identifiez-vous pour poster des commentaires ou des réponses.
 

Identification

Cette identification vaut pour tout sauf pour la galerie de photos qui a sa propre identification