Site d'Adrien Daxhelet

Site d'Adrien Daxhelet

  • Augmenter la taille de police
  • Taille de police par défaut
  • Diminuer la taille de police
Site optimisé pour le navigateur Firefox
Accueil Lucien Maubeuge Consèy' di Brubeû

Consèy' di Brubeû

Envoyer Imprimer

Extrait de Fleûrs di m' Bouquèt, Melreux, 1956

Consèy' di Brubeû

Air : Dans un grenier, qu'on est bien à vingt ans

 

I
Ine feume, on djoû, tote foû d'ièye di colère,
Kihustinéve èt s'pougn'téve tant s'cârpê,
Qu'on vî brubeû dèrit st-à cisse deûre mère
- « Vos pardon'rez mi hardiesse, s'i-v-plaît
Mins, cist-èfant, qui fait l'djôye di vosse vèye,
Qui v'dîlouhèye si pô qu' seûy' mâ pwèrtant,
Si v' l'acâbliz, vos nn'è friz' n' maladèye ;
Mère, loukîz bin come vos bâtez l's-èfants ! » (bis)

II
« Crèyez-m', madame, çoulà m' fait tant dèl ponne,
Qui m' coûr si sére tél'mint qu' dji sos mouwé ;
C'èst tot l' tâv'lê di qwand c'èst qu'dj'esteûs djône,
Hoûtez, v'ià k'mint qui dj'a s'tu rascrâwé :
Dji sos rèné d'aveûr riçû 'ne pingnêye
D'on trop vîf père qu'ènn'à s'tu bin r'pintant ;
Dji vins d'fruzi tot v' vèyant dismontêye...
Mère, loukîz bin come vos bâtez l's-èfants ! (bis)

III
« Divant m'guignon totes lès djins di m' viyèdje
Dihît qu' dj'èsteûs li pus vigreûs valèt ;
Mi bêle prèsteûre èt m'bê roslant visèdje
Fît qu'on tapéve pus d'on djinti rislèt,
Mins mi-akcidint vina wèster mès fwèces
Et mès bêtés candjît dè neûr â blanc ;
C'èst si dandj'reûs dè bouhî d'vins 'ne mâle plèce...
Mère, loukîz bin come vos bâtez l's-èfants ! (bis)

IV
« Ossi m' mèhin m'a rindou misèrâbe,
Portant dj' pardone â ci qu'm'a d'zawiré ;
Bêcôp d'vant l'âdje, dji fourîs st-incurâbe,
Et di m' djônèsse, dji n'a rin sawouré,
Qwand mès parints ont cloyou leûs pâpîres,
Mâgré m'grande honte, i m'fala bruber m'pan ;
C'èst po çoulà qui dji m' permète di v' dire :
Mère, loukîz bin come vos bâtez l's-èfants ! » (bis)

V
- Merci, brâve ome, dèrit l'feume rimouwêye,
Tot r'souwant n'lâme avou l'cwène di s' vantrin ;
Ah ! dji pous dire qui c' lèçon m'èscolêye,
Sûr qu'à l'av'nîr, dji n'èl roûvirè nin
Ele houka s'fis po l'fiès'tî d'sès carèsses,
Lî d'na n'grosse bâhe so l'front tot l'rapâh'tant
Et promèta st-â paûve ome tot-èn' blèsse
Qu'èle ni batreût jamây' pus sès-èfants ! (bis)

 

Commentaires

Afficher/cacher le formulaire SVP, identifiez-vous pour poster des commentaires ou des réponses.
 

Identification

Cette identification vaut pour tout sauf pour la galerie de photos qui a sa propre identification